DES MICRO-ENTREPRENEURS AVEC L’ASSOCIATION POUR LE DROIT A L’INITIATIVE ECONOMIQUE (ADIE)

Ce mardi 17 mars à 9 heures, en partenariat avec la commune de Faa’a, une réunion d’information sur l’Association pour le Droit à l’Initiative Economique (ADIE) s’est tenue par Yoann Capmas, délégué territorial des îles du vent, dans la grande salle de Rautea de la mairie de Faa’a.

Cette association reconnue d’utilité publique, aide des personnes à créer leur emploi grâce au microcrédit et à un accompagnement adapté à leurs besoins. Les microcrédits accordés dépendent du projet et peuvent aller de 12 000 francs à 1,2 millions de francs et la durée du remboursement peut aller de 3 mois à 30 mois. Le taux d’intérêt est de 7,48% pour un prêt inférieur à 720 000 francs et de 6,48% pour un prêt supérieur à 720 000 francs. Cependant, ce taux dépend de la durée du remboursement.

Cette réunion a accueilli environ une quinzaine de personnes. La plupart d’entre elles ayant des projets et des idées bien différentes comme par exemple, vendre du pain coco, vendre des fruits, monter une roulotte, créer son école de danse, etc.

Parmis ces persoporteuse de projetnnes se trouve Claudia Tuira, porteuse de projet :
« Ca faisait 6 mois que je vendais des gâteaux, mais j’ai souhaité me diversifier en faisant du pain coco, et cela depuis maintenant 1 an et demi. J’aimerais investir dans un nouveau four et un robot pour pouvoir vendre mes pains coco. Par la suite, mon projet serait de monter une épicerie, et pourquoi pas une boulangerie. Je pense beaucoup à l’avenir de mes trois enfants. Ca serait une occasion de transmettre mon savoir. C’est la raison pour laquelle je suis ici.»

 

 

YoannD’après Yoann Capmas, délégué territorial des îles du vent. « Il y a un vrai impact sur le revenu des personnes qu’on finance et sur leur situation. On a une grande chance en Polynésie française car il y a une grande polyvalence. De plus, il y a des marchés potentiels et le microcrédit peut permettre aux personnes de franchir le cap, tout cela de manière progressive. »

L’Association pour le Droit à l’Initiative Economique (ADIE) dresse un bilan plutôt positif avec 600 entreprises financées, 750 personnes accompagnées et 240 millions de francs injectés dans l’économie locale en Polynésie française durant l’année 2014. Depuis 2009, cette association a financé plus de 1800 personnes et elle a accompagné 2344 personnes.

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter l’Association pour le Droit à l’Initiative Economique (ADIE) :
• par téléphone au 40 53 44 23,
• par mail : polynesie@adie.org ,
• sur Facebook : adie polynésie
Vous pouvez aussi vous rendre dans leurs deux agences ouvertes du lundi au vendredi de 8 heures à 12 heures sans rendez-vous (sauf le mardi) :
- à Papeete pas loin du cinéma Liberty
- ou à Taravao au dessus de Hyper U.