LES ÉLÈVES VONT AU THÉÂTRE !

Ce jeudi 16 mars 2017 en matinée, au petit théâtre de la Maison de la culture, le spectacle « Les champignons de Paris » a ravi près de 200 élèves du collège Henri Hiro et du lycée professionnel de Faa’a.
Invités par la commune de Faa’a et accompagnés de leur professeur, les élèves des 6 classes de 3ème du collège et les plus méritants du lycée professionnel de Faa’a, notamment de la TCAP-Petite enfance, Bac-pro TCMT et TCAP Peinture, ont bénéficié d’une séance privative du spectacle « Les champignons de Paris », au petit théâtre de la Maison de la culture. Ils ont été très attentifs pendant la séance et ont beaucoup appris sur les essais nucléaires. La plupart, on adhéré à la pièce tirée de l’histoire récente de la Polynésie.
Après la représentation, un débat s’est tenu entre les élèves et les artistes. Les élèves retiennent principalement que les essais nucléaires ont été imposés aux Polynésiens et que l’Etat français a abusé de la confiance et de la naïveté des populations.

Les élèves ont vraiment apprécié cette représentation car elle les a beaucoup fait réfléchir.

Les élèves ont vraiment apprécié cette représentation car elle les a beaucoup fait réfléchir.

Avant de rejoindre les bancs de l’école, les jeunes se sont prêtés à quelques séances photos avec les acteurs : Tepa Teuru, Tuarii Tracqui et Guillaume Gay.
Ce projet qui s’inscrit dans le cadre de la politique éducative et culturelle du maire Oscar Manutahi Temaru, a un double objectif : familiariser nos jeunes au théâtre et leur donner l’opportunité de « découvrir » une autre facette de leur histoire.
En parallèle, la commune de Faa’a a mis en place plusieurs actions de formation dont la mission est de promouvoir l’éducation populaire et la culture pour tous, à l’image des conférences-débats qui ont lieu au sein de la Mairie de Faa’a, une fois par mois.
Les prochains rendez-vous se tiendront le vendredi 17 et samedi 18 mars à 19h30 et le dimanche 19 mars à 17 heures pour les associations de quartiers, sportives et culturelles, ainsi que les confessions religieuses. Et la dernière séance, le lundi 20 mars à 9 heures, sera destinée aux élèves du collège NDA et quelques élèves du lycée professionnel de Faa’a.