LES JEUNES DE FAA’A S’ENGAGENT AU SERVICE CIVIQUE

Ce mardi 1er septembre à 8h30, Tavana Victoire Laurent, 4ème adjoint au maire, accompagnée de la conseillère municipale, Linda Barff, ont accueilli à la mairie, quatorze jeunes engagés au service civique.

Depuis le 31 juillet 2015, la commune de Faa’a avait lancé un appel à candidature concernant l’ouverture de la deuxième session du dispositif d’engagement Service Civique.

Cette année, la commune a retenu 14 jeunes contre 10 l’année dernière.

Ils travailleront en étroite collaboration avec la DDESC (Direction du Développement Educatif Social et Culturel) répartis de la manière suivante : 4 jeunes pour une mission sport-santé chez les jeunes, 4 pour une missions valorisation de la culture polynésienne, 3 jeunes pour une mission de prévention santé et les 3 autres pour une mission éducation.

Ils percevront une indemnité de 73 211 fcfp par l’Etat et de la Commune.

« C’est ici même à la mairie que j’ai entendu parler de ce dispositif. Il y a deux ans, j’ai passé mon bac littéraire et je me suis dit pourquoi pas. J’ai fais les démarches, mais c’est plutôt au niveau de l’entretien. C’était difficile et c’était une première pour moi. Je suis affecté à la culture. Je suis content. J’aime la danse pour avoir participer au Heiva. » se réjouit Antoine Tua, 19 ans, le plus jeune des engagés.

Le service civique est un dispositif de l’Etat qui a plusieurs missions d’intérêt général. Depuis le 9 juillet 2014, un agrément a été délivré par le Haut-commissaire pour la première fois à une collectivité, la mairie de Faa’a.