LES PROJETS D’INVESTISSEMENT SE CONCRETISENT A FAA’A

IMG_0569 Ce jeudi 12 novembre 2015, les élus municipaux, aux côtés de Gaspar Mahaga représentant du Conseil d’administration de la mission Catholique, Sonia Girot, directrice de l’école Saint-Hilaire, Tenuhiarii Faua, Présidente du CUCS, Cécile Tiatia, représentante du ministère de l’Education, de l’enseignement supérieur, de la jeunesse et des sports, Nicolas Tivand, entraîneur de l’As Tefana Judo-Jujitsu, ont posé la première pierre pour la construction du dojo et de la salle omnisports à l’école Saint-Hilaire.

Ce nouveau projet d’investissIMG_0572ement s’inscrit dans le cadre d’un partenariat signé entre la Commune de Faa’a et le CAMICA pour autoriser la commune à occuper gracieusement une parcelle de terre de 2000 m2 des terres Pariroa-Faatoa et y construire une salle omnisports avec un dojo, actuel terrain de basket.

Cet édifice a pour objectif d’augmenter l’offre en équipements sportifs sur la commune, en renforçant le secteur de Vaitea. Cette structure de proximité sera construite conformément aux règles sportives, de sécurité et d’urbanisme.

IMG_0619Durant son allocution Robert Maker a rappelé que : « …l’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde. L’éducation n’est pas simplement les connaissances mais aussi inculquer les valeurs du sport, respect, dépassement de soi, épanouissement physique et travail en équipe. Des valeurs qui font de chacun des citoyens accomplis, des jeunes hommes et jeunes femmes bien dans leur tête, dans leur corps et donc responsable et respectueux de l’autre. Ce sont les valeurs que nous avons voulu mettre en avant. La commune de Faa’a fait de l’éducation et du sport ses priorités. »

IMG_0626Sonia Girot explique : « Je suis très heureuse de voir ce projet ambitieux prendre forme et remercier tous ceux qui ont travaillé pour que cela devienne possible. Je remercie la commune de Faa’a, l’Etat, le Pays pour le financement et le CAMICA pour la mise à disposition du terrain. Ce dojo sera un bel espace de détente, un lieu d’entraînement pour les adultes mais aussi un centre d’apprentissage pour tous les scolaires de Faa’a. Ils y apprendront la discipline, l’écoute, le respect des règles et d’autrui. »

IMG_0660Le projet consiste à construire un ensemble sportif comprenant un terrain multisports couvert et une salle de Dojo avec ses dépendances « vestiaires – sanitaires » répartis sur une superficie de 2000 m2. La superficie totale de la construction sera de 624 m2 pour un coût de 100.885.823 Fcfp.

Les études préalables à la construction ont été financées par le CUCS (60%) et la Commune (40%). Tandis que les études et les travaux de construction du dojo sont financés par la DDC (50%), le CUCS (30%) et la Commune (20%).

IMG_0636Tenuhiarii Faua confie : « Je tenais au nom du conseil syndical qui gère le contrat de ville vous dire combien je suis ravie d’être là ce matin pour participer à la pose de la première pierre de la construction de ce dojo. Le contrat urbain de cohésion sociale a financé les études et à participer pour la construction. Je suis ravie que les choses avancent et de voir que les communes s’attèlent à permettre aux habitants des quartiers de bénéficier de structures. »

Nicolas Tivand

Nicolas Tivand, entraîneur de l’as Tefana Judo

Nicolas Tivand, enseignant au sein de l’as Tefana Judo, « Le nouveau dojo, c’est du bonheur. Pour l’instant, on s’entraîne dans une petite salle dans une école. Le projet est magnifique on va pouvoir augmenter la capacité d’accueil et ouvrir à plus de personnes sur Faa’a ».