OMEGA, UN LOGICIEL METIER DEDIE A L’EAU !

DSC_0009

Il est possible de consulter sur une carte les compteurs identifiés.

Depuis le début de l’année, c’est un grand pas au service Facturation, Taxe et Recouvrement en partenariat avec la cellule informatique pour améliorer leurs outils de travail. Après le logiciel multifacturation, c’est à l’aide du logiciel Omega que notre service FTR devient plus efficient et plus efficace.

Acquis en 2008, le logiciel «Omega» est en perpétuelle amélioration. De nouveaux modules ont été rajoutés afin de répondre aux nouveaux besoins d’amélioration de la qualité de service.

Ces nouveaux modules installés permettent une meilleure gestion des abonnés  (contrats, relèves, factures, index …), des compteurs identifiés sur une carte (un compteur par adresse, fiche technique, …). L’extraction des données par quartiers est maintenant possible.

Heimana Bessert, chef du service Facturation, Taxes et Recouvrement de Faa’a.

Heimana Bessert, chef du service Facturation, Taxes et Recouvrement de Faa’a.

Heimana Bessert, chef du service FTR nous explique : « La multifacturation reprend toute la facturation sauf l’eau. Omega, c’est un logiciel dédié au métier de l’eau. C’est un domaine très spécifique comme par exemple un problème de compteurs, une relève d’index, une fuite… Ce n’est pas une simple facturation».
Il faut savoir que les nouveaux modules acquis permettent :
- une analyse des données : par exemple, il est dorénavant possible de connaître la consommation d’un ou de plusieurs administrés dans un quartier sur une période donnée ;
- une meilleure coordination des interventions : l’interface rendra possible la coordination des informations entre le FTR et le service Eau. L’information des agents de terrain seront partagés pour réduire le temps d’intervention et surtout sera consultable par les demandeurs ;
- la cartographie : fini les dessins fait maison ! Tous les compteurs posés sont identifiés et répertoriés sur le territoire communal. D’un coup d’œil, il est facile de trouver les zones et les quartiers à prioriser pour les interventions ;
- et à terme le renouvellement du matériel de relève. Grâce aux nouvelles tablettes, les agents de terrain consulteront la cartographie de la zone, la fiche d’intervention et les renseignements de l’abonné concerné en temps réel.

Toutes ces évolutions sont destinées à améliorer la qualité de service et surtout ouvre l’opportunité pour l’administré de participer à la vie de la collectivité comme l’alerte d’une fuite d’eau…